Images symboles

page 3eme

1-Kim Phuc : une victime devenue symbole
2- Omeyra ( à faire)
3- afgane
4- 11 septembre (à faire)
5- Tien a men (à faire)
6- Les 1er pas sur la lune (à faire)
7- Martin Luther King (à faire)


mise à jour 25-8-2008

1-Kim Phuc : une victime devenue symbole

Son histoire dans un article du Monde d'Annick Cojean du 19 aout 1997 (en word)
Les evenements en anglais du 8 juin 1972  http://digitaljournalist.org/issue0008/ng2.htm
en allemand  http://www.zeithistorische-forschungen.de/site/40208413/default.aspx
sources : http://www.xtec.es/~aguiu1/calaix/001vietn.htm

une page qui resume tout cela (son histoire, son action, l'histoire de cette photographie) : http://aphgcaen.free.fr/blois/2007/kimphuc.htm
sa fondation : http://www.kimfoundation.com/fr/index.htm
Kim Phuc est lajeune fille au centre. Elle a été photographiée par Nick Ut
le 8 juin 1972, à Trang Bang (25 miles WNW of Saigon) à la suite de l'intervention de l'armée américaine durant la guerre du Vietnam

3- Une afgane aux yeux vert

Steve Mc Curry (EU) devient un photographe reporter reconnu mondialement lorsqu’il photographie en 1980 la photographie d’une jeune fille afghane aux yeux vert qu’il retrouvera 17 ans plus tard…

En 1980 lorsqu’il prend la jeune fille aux yeux d’un vert hypnotisant, il est loin de se douter qu’il vient de prendre un cliché qui rentrera dans l’histoire de la photo et fera le tour du monde. La jeune afghane fera d’abord la couverture du National Géographic et devient même un emblème du magazine au point d’être associé au magazine tel qu’un logo le serait à une marque. Le photographe quitte le pays mais garde alors toujours en lui une pensée pour cette jeune fille qui semble au travers de son regard représenter tout les enfants victimes de la guerre.

17 ans plus tard, Il repart pour l’Afghanistan avec toujours au fond de lui cet espoir de retrouver cette petite fille, tout en réalisant que la retrouver relèverai du miracle. Mais un beau jour, Steve aperçoit une femme, aux yeux vert beaucoup trop familier “c’est elle” se dit il, en effet après plusieurs vérification Steve a la confirmation qu’il ne s’était pas trompé. Ainsi, elle fait à nouveau la couverture du National Géographic dans la même posture avec un regard toujours aussi envoûtant et l’histoire est alors diffusé au journal télévisé. La couverture qui est la plus médiatisée est celle où elle porte le voile pour des raisons religieuses.
.
source : http://leblogducorps.canalblog.com/archives/2006/11/p10-0.html