De Cularo à Grationapolis : histoire du nom de Grenoble

retour classe 6eme
retour archives et documents

mise à jour 10-4-2007

source : Bernard Remy, De Cularo à Grationopolis. Sur le changement de statut et de nom de Grenoble, La Pierre et l'Ecrit, PUG, Grenoble, 2006, 19-23
G. Allard, le dictionnaire du Dauphiné
Dauzat et Rostaing, dictionnaire étymologique des noms de lieux en France

origine du nom d'une ville: Grenoble
Grenoble est citée pour la 1ere fois le 6 juin 43 av JC dans une lettre  de Lucius Munatius Plancus à Ciceron.
Cularo est en territoire allobroge ( nom d'une tribue gauloise qui veut dire "champs de courges") dans l'espace que les Romains appelaient la Gaule Transalpine.
En 121 av JC, ce territoire est conquis par les Romains est administré depuis Vienne.
au II et IIIe siècles, les empereurs romains font construire des remparts autour de la cité

vers 399, le nom de Cularo est encore utilisé.

En 381, 386 et 450 , on utilise le nom de Grationopolis , formé sur le nom de l'empereur Gratien (375-383).

Il est envisagé que le nom de Grationopolis fut le nom du Diocèse et que celui ci a, peu à peu, remplacé le nom ancien.


autre exemple Valence
appelée Valencia au 1 er .
 ou Julia valentinorum sous Jules César qui y fait elever deux de ses enfants. Le nom aurait déjà existé 400 ans avant.

les Barbares:
574- les Lombards assiegents Grenoble (G. Allard , p 718)